Get Adobe Flash player
УкраїнськаFrançais

Un peu d'histoire

Les fromages de chèvre, un héritage culturel

10 000 ans avant Jésus-Christ, les Méditerranéens avaient domestiqué les caprins et savaient fabriquer des fromages à partir de leur lait. Ils en appréciaient les qualités énergétiques et la facilité d'usage en toute circonstance.
La consommation des fromages de chèvre est inscrite au cœur de la culture européenne. Homère dans le récit de l'Odyssée évoque le Cyclope Polyphème moulant son caillé dans de petites faisselles en jonc. Odyssée et ses compagnons faisaient provision de fromages à chacune de leurs nombreuses escales.


Une histoire ancienne

- Déjà appréciés sur le pourtour méditerranéen, les fromages de chèvre font partie intégrante de la culture gallo-romaine.
- L'occupant romain dégustait les petits chèvres macérés dans l'huile d'olive, accompagnés du fruit de la treille, don apprécié du dieu Bacchus.
Ces fromages servaient à la confection de galettes que l'on emportait lors des campagnes guerrières.


Une véritable richesse au fil des siècles

Grâce à un climat favorable, l'élevage des chèvres s'est étendu à tous les territoires européens. Il a permis aux familles paysannes de survivre aux guerres et disettes avec une ou quelques chèvres.
Au Moyen-Age, les fromages de chèvre serviront de monnaie d'échange. Plus tard, les actes notariés des XV ème et XVI ème siècles mentionneront des provisions de fromages de chèvre affinés.